Accueil » Photo

American Dream : cartes postales photographiques de 1900 à 1930

9 février 2009

 

Cette exposition d’environ 220 cartes postales de la collection privée d’Anthony d’Offray, explore l’identité américaine de 1900 à 1930.

Les images sont sans prétention, parfois maladroites car réalisées par des amateurs mais d’une grande poésie et couvrant un vaste registre allant du paysage rural et des photos des récoltes, aux manifestations de la haine raciale.

Ces photos originales révèlent un chapitre important et inédit de l’histoire de la photographie en complément de l’exposition de l’année dernière à l’Hôtel de la Sully sur la « photographie timbrée ».

 

Au début du XXème siècle s’est développé aux Etats-Unis un véritable engouement pour les cartes postales.

La loi passée au Congrès en 1898 n’a fait qu’amplifier ce phénomène : en effet on pouvait à l’époque expédier des cartes pour un cent seulement !

L’innovation technique a également contribué à consolider cette mode : Kodak a lancé un appareil simple et bon marché le A 3 conçu pour produite les négatifs au format d’une carte postale.

Alors tous ces facteurs réunis eurent pour conséquence, 1 milliard de cartes postales envoyées en 1913 soit 10 fois plus que le nombre d’Américains.

 

L’exposition s’articule autour de 13 différents thèmes de la terre promise, aux nouveaux immigrants surtout de l’Europe de l’Ouest et Russes, à un monde d’homme montrant des images machistes presque caricaturales d’hommes tenant des fusils, ou à bord de voitures de course, des images de racisme envers les Noirs et les Indiens, de patriotisme, de suprématie américaine (à cette époque l’Amérique était le pays le plus puissant du monde). Mais également des photos de femmes que l’on représente autrement qu’au foyer depuis qu’elles ont acquis le droit de vote en 1920, de fêtes (les Américains ne ratent jamais une occasion de se déguiser pour Halloween, Thanksgiving …), de récoltes de légumes qui sont photographiés avec fierté.

 

Des images très diverses qui traduisent la popularité du médium de la carte postale mais aussi, ne l’oublions pas, du grand travail des services postaux de l’époque. 1 milliard de cartes à distribuer rien qu’en 1913 en plus de tout autre courrier, ce n’est pas rien !

 

Cette exposition est l’occasion de voir des images très rares, mêlant patriotisme, légèreté, maladresse mais également soulevant des problèmes plus sérieux et profonds tels que le racisme, les ventes d’armes … problèmes hélas toujours d’actualité aux Etats- Unis.

 

A voir en complément de l’exposition Robert Frank

 

Jusqu’au 5 avril 

 

Maison Européenne de la Photographie
5/7 rue de Fourcy
75004 Paris
01 44 78 75 00

Métro Pont-Marie ou Saint-Paul

www.mep-fr.org

 

Ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 20h
Fermé lundi, mardi et jours fériés

Gratuit le mercredi à partir de 17h

 

 

 

 

Lire aussi :

Laisser un commentaire :

Ecrivez votre commentaire ci dessous, ou trackback de votre propre site internet. Vous pouvez aussi souscrire aux commentairessubscribe via RSS.

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs