Accueil » Théatre

Baby Doll

8 mars 2009

 

On se croirait dans un film tant cette pièce, adaptée du film d’Elia Kazan d’après un scénario de Tennessee Williams (1956), est dynamique, puissante et violente. On a l’impression de voir plusieurs scènes même si le décor, tout au long du spectacle, ne change pas.

L’intrigue commence à la veille du 20ème anniversaire (en 1939) de Baby Doll, jeune femme-enfant mariée à Archie Lee, un exploitant de coton dans l’Amérique sudiste, ruiné et désespéré à tous niveaux.
En espérant résoudre ses problèmes, il décide de mettre le feu aux machines de son concurrent Silva Vacarro. Ce dernier, ayant identifié le coupable, décide de se venger.

L’ambiance est nerveuse et torride. On a une impression cinématographique dans cette pièce qui dégage à la fois du désespoir, de la solitude, de la douceur et surtout de la violence. On arrive presque à sentir la moiteur de l’air et la chaleur tant la mise en scène de Benoît Lavigne est efficace.

Et c’est sans parler des acteurs.
Mélanie Thierry est très bien dans ce rôle de femme-enfant, qui lui va également physiquement. Elle arrive sans difficultés à passer de l’un à l’autre, grandit et se libère au fur et à mesure de la pièce pour finalement se transformer en femme libre.
Chick Ortega (Archie Lee) dégage une puissance remarquable, tant au niveau du jeu d’acteur, du timbre de la voix et de son physique.
Xavier Gallais (Silva Vacarro) est parfait en victime cherchant à se venger de manière subtile et drôle.

 

A voir  pour la prestation des acteurs et la scénographie !

 

Jusqu’à fin juin

Du mardi au samedi à 21h
Samedi à 17h30
Dimanche à 16h

 

Théatre de l’Atelier
1 place Charles Dullin
75018 Paris
01 46 06 49 24

www.theatre-atelier.com

Métros Pigalle, Anvers, Abesses

 
 

Lire aussi :

Laisser un commentaire :

Ecrivez votre commentaire ci dessous, ou trackback de votre propre site internet. Vous pouvez aussi souscrire aux commentairessubscribe via RSS.

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs