Accueil » A-la-Une, Exposition

Calder : les années parisiennes (1925-1933)

15 juillet 2009

Courez vite voir l’exposition des années parisiennes du sculpteur Alexander Calder à Beaubourg. Elle commence au deuxième étage par des dessins d’animaux et leurs caricatures (le singe en est le meilleur exemple selon l’artiste), des jouets en bois (notamment un crapaud craquant), et les fameux personnages du Cirque Calder que l’on voit mis en scène au cours d’un film qu’il ne faut absolument pas rater. Ces figurines sont réalisées de manière artisanale avec des matériaux de récupération et animées de manière très ingénieuse, drôle et décalée.
On peut également admirer dans cette partie les photos de l’atelier/salle de jeux d’adulte de l’artiste prises par Brassaï , André Kertesz et Marc Vaux sur le travail de Calder, avec une mention spéciale pour les photos des personnages du cirque prises en 1971 par Marvin W. Schwartz. Sublimes ! Le photographe arrive presque à les rendre vivants.

Alexander Calder est l’un des sculpteurs les plus importants du XX ème siècle. Il commence sa carrière par la création de jouets et d’autres objets ludiques, puis rapidement, fait évoluer la sculpture vers l’abstraction. Très influencé voire bouleversé (sic Calder) par Mondrian, il crée, grâce à des simples fils de fer, des portraits et des mobiles suspendus d’une simplicité et d’une abstraction absolues mais dotées d’un graphisme captivant et s’appropriant l’espace.

La deuxième partie de l’exposition, au niveau 4, est consacrée à la suite du cirque, aux photos de famille, aux pièces en bois, et surtout aux célèbres portraits et mobiles de Calder. Ces derniers sont réalisés avec un fil de fer télégraphique qui s’impose à la sculpture et qui dictera ses "circonvulations".
On perçoit donc bien l’évolution du travail du sculpteur, passant d’objets ludiques, à l’abstraction tout en étant toujours attaché à l’importance du mouvement. Que ce soient ses jouets, ses personnages du cirque ou ses mobiles, tous ses objets évoluent dans une dynamique.

Une exposition à ne pas manquer tant elle est intéressante, poétique, fraîche, pétillante, et drôle. J’ai rarement entendu autant de rires d’adultes spontanés au cours d’une manifestation culturelle. Et ça fait du bien !

Jusqu’au 20 juillet
Tous les jours sauf le mardi jusqu’à 23h

Centre Pompidou
01 44 78 12 33
www.centrepompidou.fr

Métros Rambuteau, Hotel de Ville, Chatelet
 

Lire aussi :

  1. Affiches à l’affiche – Galerie Sit Down   Une très belle exposition à découvrir d’urgence à la galerie Sit Down d’affiches anciennes d’expositions de Calder, Dubuffet, Combas, Matisse , Klee, Chagall , Lichtenstein, etc … C’est l’histoire...

Laisser un commentaire :

Ecrivez votre commentaire ci dessous, ou trackback de votre propre site internet. Vous pouvez aussi souscrire aux commentairessubscribe via RSS.

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs