Accueil » Archive

Exposition

[28 fév 2015 | Pas de Commentaire | ]
Déboutonner la mode

Géniale exposition qui offre vraiment un regard différent sur la mode. Autour d'un parcours chronologique, cette exposition dévoile l'histoire de cet objet à travers une collection de plus de 3000 boutons et plus de 100 vêtements et accessoires de mode féminine et masculine. Qu'ils soient en nacre, en métal, en corne, composés de diamants ou encore en céramique émaillée, les boutons révèlent toute leur importance et pas seulement dans la construction du vêtement et son aspect utilitaire. Ils témoignent de mille et un savoir-faire d'artisans issus de disciplines diverses, du …

[15 déc 2014 | Pas de Commentaire | ]
William Eggleston : from black and white to color

William Eggleston, photographe américain aujourd'hui âgé de 75 ans, a contribué à faire rentrer la photographie couleur dans le monde de l'art contemporain. Cette exposition permet tout d'abord de découvrir pour la première fois des centaines d'images en noir et blanc que le jeune photographe de Memphis a prises avec son Leica dans des supermarchés, des diners et stations services … William Eggleston a l'art de photographier l'ordinaire du sud des Etats-Unis et de le rendre extraordinaire et surtout intemporel. Dans les années 60, il décide de faire des photos …

[1 nov 2014 | Pas de Commentaire | ]
Franck Gehry

Le Centre Pompidou a choisi de présenter l’oeuvre de Frank Gehry de manière chronologique avec plus de 60 maquettes et 120 dessins. On comprend ainsi très bien l’évolution de son langage architectural. L'architecte d'origine canadienne, a commencé sa carrière à Los Angeles dans les années 60 en concevant des maisons et des bureaux. A cette époque il côtoie la scène artistique californienne et des artistes comme Ed Ruscha, Richard Serra et Ron Davis qui l'inspirent beaucoup.
Depuis le début, l’architecte veut absolument casser les codes, les genres et les modes. Il …

[26 juil 2014 | Pas de Commentaire | ]
Les Années 50, la mode en France, 1947-1957

Les années 50 ont eu une influence considérable sur la mode contemporaine. Le musée Galliera à travers l'exposition «les Années 50, la mode en France, 1947-1957» nous le prouve et permet de mieux comprendre cette époque clé pour l'histoire de la mode et ne pas l'associer uniquement au «new look». 
Cette silhouette que Christian Dior lança en 1947 se caractérise par des épaules rondes, une taille très marquée et une jupe ample au-dessous du genou.
Cette époque fut marquée par une grande créativité et fut déterminante pour l'histoire de la
mode française. Au fil de l’exposition, on découvre les noms oubliés de Madame Grès, Jean
Dessès, ou Jacques Heim.
 
Une exposition …

[6 avr 2014 | Pas de Commentaire | ]
Papier Glacé au Palais Galliera

L'exposition "Papier Glacé" au Palais Galliera présente un siècle de photographies de mode chez Condé Nast. L'occasion d'admirer cent cinquante photos prises entre 1918 à nos jours par les plus grands photographes de mode. La plupart des oeuvres exposées sont des tirages originaux et proviennent des archives de Condé Nast New York, Milan, Londres et Paris. Les rédacteurs en chef des magazines Vogue, Glamour et W ont révélé aux lecteurs d 'immenses talents et ont contribué à l'évolution et au renouvellement des images de mode.
Le premier photographe engagé par …

[2 nov 2013 | Pas de Commentaire | ]
Planche(s) contact : festival de photographie de Deauville

Quatrième édition du Festival de photographies de Deauville "Planche(s) contact" dans 4 lieux de la ville différents dont le sublime espace des Franciscaines, jusqu'alors fermé au public.
La consigne est de mettre en correspondance l'univers et le langage photographique de chaque photographe invité avec une des facettes de Deauville.

Lucie et Simon nous offrent leur regard sur le Deauville nocturne, Zhuang Jay sur le festival du Film Asiatique.
Au point de vue, l'un des plus grands maîtres de la photographie japonaise expérimente à Deauville l'art du nu, le photographe suédois Gunnar Smoliansky nous …

[6 oct 2013 | Pas de Commentaire | ]
Alaïa au Palais Galliera

Alaïa est un créateur à part et cette première exposition au Palais Galliera à peine rénové permet de l'illustrer.
Celui qui a d'abord été formé à la sculpture à Tunis, crée depuis plus de cinquante ans des vêtements qui n'ont pour seul but de magnifier le corps des femmes. Et pour cela, il pense ses créations à même la peau et non avec des dessins.
La scénographie de Martin Szekely, sans vitre, sans mannequin trop imposant, et avec une distance oeuvre-visiteur très réduite permet d'admirer les robes sous toutes leurs coutures et …

[25 juil 2013 | Pas de Commentaire | ]
La Villa Savoye

La Villa Savoye située à Poissy est l'illustration parfaite du manifeste de la modernité de Charles-Edouard Jeanneret dit Le Corbusier.
Cette villa, construite entre 1928 et 1931, maison de WE de la famille Savoye a été baptisée les "Heures Claires" ou "Boîte en l'air" et elle est l'aboutissement des recherches de l'architecte. Elle est la mise en oeuvre des 5 points fondamentaux de l'architecture nouvelle du Corbusier :
- les pilotis qui permettent de construire une maison en l'air qui se fond dans la nature
- les toits jardins qui sont des pièces …

[10 juin 2013 | Pas de Commentaire | ]
Titanic, l’exposition

Il fallait bien un des halls de la Porte de Versailles pour une exposition d'une telle envergure et qui ne vous laissera pas indifférents.
C'est un véritable voyage à bord du Titanic que l'on effectue, qui débute par la construction de ce mythique paquebot jusqu'à son naufrage.
A l'entrée de l'exposition, on vous donnera un "boarding pass" au nom d'un des passagers qui embarqua le 10 avril 2012. Le temps de rentrer dans la peau de ce voyageur, on commence le voyage dans le temps à l'aide d'un audioguide, de nombreuses …

[26 mai 2013 | Pas de Commentaire | ]
Only you only me

Dépêchez-vous d'aller voir l'exposition d'images de l'amour au centre Wallonie-Bruxelles, en face de Beaubourg.
La sélection d'oeuvres montrées explore les multiples représentations de l'Amour : sentiment complexe et paradoxal.
Comment est il possible de fixer sur une photo ce sentiment, cette ivresse, ce bonheur, cette tristesse, cette mélancolie ?
Des photographes comme Erwin Olaf, Lara Gasparotto et Thomas Chable pour ne citer qu'eux, tentent de répondre à cette question pour l'amour de l'image.

A voir vite !
Jusqu'au 2 juin
Du lundi au vendredi de 9h à 19h
Samedi et dimanche de 11h à 19h

Centre Wallonie-Bruxelles à …

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs