Accueil » Opéra

Die Feen – Richard Wagner

3 avril 2009

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

  

Du rose et des paillettes plein les yeux, et une musique magnifique !
Et les amours impossibles du prince Arindal et de la Fée Ada dans leur première version scénique en France.

Die Feen est un opéra en trois actes écrit en 1833, alors que Wagner n’a que 20 ans. Un opéra de "Wagner avant Wagner", jugé mineur à l’époque, présenté pour la première fois à Munich en 1888, cinq ans après sa mort.

On retrouve déjà beaucoup de codes de la musique de Wagner comme le leitmotive, le lyrisme et son goût prononcé pour la dramaturgie, mais avec une forte touche post-romantique, ce que rend cet opéra encore plus intéressant voire exclusif et totalement différent des suivants écrits par le compositeur allemand. L’ouverture (même si elle ne donne pas autant de frissons que celle de Tannhäuser) et le deuxième acte sont magnifiques.

La mise en scène est de Emilio Sagi qui affectionne un univers kitch, disco-punk, rose-Barbie, les strass et les oeuvres de Jeff Koons. Il en résulte une scénographie originale, très colorée et étincelante, avec une multitude de fées aux longs ongles pailletés.

Une interprétation de l’oeuvre de Wagner que certains trouveront peut être un peu osée, mais le décalage est à la hauteur de la beauté de la musique sublimée par les voix de Deborah Mayer (Ada), Laurent Naouri (Gernot) et l’orchestre de Grenoble dirigé par Marc Minkowski.

 

Pour les fans un peu snobs de la musique de Wagner qui souhaitent écouter une oeuvre précurseure du compositeur. Une occasion rare !

 

Jusqu’au 7 avril
19h30 (durée du spectacle 3h45)

 

Théâtre du Châtelet
Place du Châtelet
75001 Paris
01 40 28 28 40

www.theatre-chatelet.com

Métro Châtelet
 

 

 

Lire aussi :

Laisser un commentaire :

Ecrivez votre commentaire ci dessous, ou trackback de votre propre site internet. Vous pouvez aussi souscrire aux commentairessubscribe via RSS.

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs