Accueil » Théatre

En attendant Godot

25 mars 2009

 

 

 

 

 

 

  

 

 

Vladimir – ce n’est pas sûr
Estragon – Non, rien n’est sûr

Et qui est Godot ?
On ne sait pas, mais on l’attend.

 

En attendant Godot est la première, la plus lue, la plus jouée et la plus connue des pièces du dramaturge irlandais Samuel Beckett. (écrite en 1948)

La mise en scène de Bernard Levy est volontairement minimaliste, un chemin de craie tracé au milieu de la scène représentant le chemin accédant au savoir ou au non-savoir, un "arbre" ridicule sur lequel trois feuilles ont poussé, un galet plat et un fil suspendu de part et d’autre de la scène représentant le temps qui passe, la mémoire et les souvenirs.

Remarquablement bien joué par les cinq comédiens, tantôt philosophique (référence à l’Allégorie de la Caverne de Platon, à l’Eternel retour de Nietzsche…) , s’interrogeant sur la place de l’homme face à un Dieu hypothétique, absurde, triste et drôle, cette pièce comporte cependant quelques longueurs.
Le couple de vagabonds Vladimir / Estragon est touchant. Le thème principal sur la mémoire et le temps qui passe est subtilement abordé par le jeu des acteurs et bien entendu par la qualité du dialogue.

Très intéressant ! Allez-y !

Vladimir – Alors, on y va ?
Estragon – On y va !

 

 

Jusqu’au 29 mars

Théâtre Athénée-Louis Jouvet
Square de l’Opéra Louis Jouvet
7 rue Boudreau
75009 Paris
01 53 05 19 19

Métros Opéra, Madeleine

www.athenee-theatre.com
 

 

 

 

 

Lire aussi :

Laisser un commentaire :

Ecrivez votre commentaire ci dessous, ou trackback de votre propre site internet. Vous pouvez aussi souscrire aux commentairessubscribe via RSS.

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs