Accueil » Théatre

Fantasio d’Alfred de Musset

28 février 2009


 

 

FANTASIO : « Quel métier délicieux que celui de bouffon !» 
Acte II, scène 3

Voilà résumée la pièce et la nature du personnage de Fantasio dans ce vers.

Alfred de Musset, a écrit cette pièce en 1833.

Et aujourd’hui Denis Podalydès la met en scène à la Comédie Française, et choisit de faire jouer Fantasio par une femme Cécile Brune.

Elle raconte le dessein du dandy Fantasio et de son âme tourmentée, indécise et ennuyée des générations désillusionnées. Voulant s’en sortir, il cherche une grande action à accomplir.

L’occasion se présente à lui le jour des préparatifs du mariage forcé de la Princesse Elsbeth et du ridicule Prince de Mantoue. Fantasio décide de prendre la place du fou de la Cour et de raisonner ce mariage.

 

La mise est scène est superbe : un manège enchanté et enchanteur, tournant à plusieurs vitesses selon l’intrigue et les vers des comédiens, des jeux de rideaux et de voilages, de projections anachroniques, d’ombres et de lumière. Avec une grande place accordée à la musique classique

Une pièce du repertoire classique fraiche, légère, drôle mais également grave, ironique et cynique. Les personnages s’agitent sans cesse dans le manège mais refusent d’agir vraiment pour donner un vrai sens à leur vie.

Les costumes ont été crées par Christian Lacroix, donc ils sont forcément sublimes.

A voir absolument !

 

Jusqu’au 15 mars

 

Comédie Française
Salle Richelieu
Place Colette
75001 Paris
0825 10 16 80

www.comedie-francaise.fr

 

Métro Palais Royal, Musée du Louvre

 

Lire aussi :

Laisser un commentaire :

Ecrivez votre commentaire ci dessous, ou trackback de votre propre site internet. Vous pouvez aussi souscrire aux commentairessubscribe via RSS.

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs