Accueil » Photo

Sophie Ristelhueber

8 mars 2009

Sophie Ristelhueber (née en 1949 à Paris) photographie le réel et particulièrement les traces physiques, souvent des conséquences politiques, qui marquent le monde contemporain.

Au cours de cette première exposition monographique de l’artiste en France, on peut voir ses thèmes fondamentaux  : les délires du pouvoir, l’inquiétude de la mémoire, la vie qui passe…

La visite commence par un extrait du fameux poème de Lucrèce "De rerum natura" datant du 1er siècle avant JC.

« … lorsque l’on voit de telles masses de terres prêtes à s’écrouler… la terre menace plus souvent qu’elle ne tombe réellement, elle se penche en effet, puis se redresse en arrière, et après avoir failli tomber, elle reprend son équilibre et sa place ordinaire ».

Ainsi débute la série de photos en noir et blanc sur des immeubles détruits de Beyrouth, mais tenant toujours debout. Comme le panneau Mobil, froissé et criblé de balles, toujours suspendu.

Sophie Ristelhueber réalise également des films (en collaboration avec Raymond Depardon notamment), des vidéos, travaille avec le son et surtout la voix de Michel Piccoli à qui elle fait réciter des textes, et crée des installations.

Une exposition diversifiée qui permet de découvrir cette artiste peu exposée qui offre une autre vision de l’actualité.

 

Jusqu’au 22 mars
Mardi  de 12h à 21h
Du mercredi à vendredi de 12h à 19h
Samedi et dimanche de 10h à 19h

 

Jeu de Paume – Site Concorde
1 place de la Concorde
75008 Paris
01 47 03 12 50

www.jeudepaume.org

Métro Concorde

 

Lire aussi :

Laisser un commentaire :

Ecrivez votre commentaire ci dessous, ou trackback de votre propre site internet. Vous pouvez aussi souscrire aux commentairessubscribe via RSS.

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs