Accueil » Archive

Articles tagged with: Ballet

[3 mai 2009 | Pas de Commentaire | ]
Ballets Gat/Nacho Duato/Angelin Preljocaj

A l’affiche 3 ballets.
"Hark !" Création mondiale de l’Israëlien Gat. C’est une chorégraphie exclusivement féminine, des danseuses habillées en noir sur une musique du compositeur anglais John Dowland (17ème siècle). Jeux de mains intéressants mais dans l’ensemble un ballet assez fade.
 
« White Darkness » de l’Espagnol Nacho Duato qui décrit de manière indirecte et subtile les conséquences de certaines drogues sur le comportement humain. L’étoile Marie-Agnès Gillot est extraordinaire dans ce ballet  sablé et poudré. Un grand moment de grâce.
 
Et enfin, « MC 14/22, Ceci est mon corps » d’Angelin Preljocaj. Le ballet le plus long …

[19 mar 2009 | Pas de Commentaire | ]
Troisième Symphonie de Gustav Mahler

 

La Troisième Symphonie du compositeur autrichien et chef d’orchestre Gustav Mahler composée en 1896 et chorégraphiée par John Neumeier n’arrive hélas pas à nous captiver.
Peut-être que le fantastique "Parc" de Antonin Preljocaj était encore trop frais dans ma mémoire et que tout autre ballet semble fade à côté, mais ce n’est pas seulement ça.
Certes le niveau technique est élevé (mention spéciale à Nicolas Le Riche) mais malheureusement parfois trop militaire et confus car il y a souvent trop de danseurs sur scène. L’ensemble n’est pas assez gracieux et sans émotions.
L’histoire …

[15 mar 2009 | 3 Commentaires | ]
Le Parc (Angelin Preljocaj)

Un grand moment de bonheur que ce ballet chorégraphié par Angelin Preljocaj avec les Etoiles (en alternance selon les représentations), les premiers danseurs et le corps de ballet. Sur une merveilleuse musique de Mozart (extraits de pièces pour cordes et de concertos pour piano joué par Elena Bonnay).
Une succession de tableaux pendant une heure et demi avec, bien évidemment, pour décor un parc moderne, où se promènent des femmes précieuses vêtues de robes-tapisserie, où l’on s’amuse au jeu des chaises musicales et où l’on se rencontre, se désire pour finalement …

[5 fév 2009 | Pas de Commentaire | ]
Ballets : Serge Lifar / Roland Petit / Maurice Béjart

L’occasion de voir et revoir 3 ballets du plus classique au plus moderne.
Suite en blanc : chorégraphie de Serge Lifar sur une musique d’Edouard Lalo.
Ballet crée pour le ballet de l’Opéra de Paris en juillet 1943.
40 minutes de bonheur et romantisme, tutus, et des étoiles plein les yeux (Dorothée Gilbert, Nicolas Le Riche, Aurélie Dupont …)
L’Arlésienne : chorégraphie de Roland Petit créée en 1974 d’après la pièce d’Alphonse Daudet sur un fond de tableau de Van Gogh.
Ce joyeux ballet gorgé du soleil du Sud est entré au répertoire de l’Opéra …

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs